Andrew Hussey : “Les émeutes de 2005 furent un prélude”

Le Point, 19 November 2015

Andrew Hussey, universitaire anglais basé à Paris, a travaillé sur le rapport conflictuel de la France à son passé colonial. Son dernier livre, qui vient de paraître en français sous le titre Insurrections en France, analyse en profondeur les causes des émeutes de 2005. La France de 2005 semble lointaine : alors que les émeutes n’avaient montré aucun signe de radicalisation religieuse, c’est désormais la principale préoccupation de notre pays.

Le Point : La France est en état de choc. Qu’est-elle en train de vivre, selon vous ?

Andrew Hussey : Les attentats du vendredi 13 novembre sont sans aucun doute un acte de guerre. Le problème, pour les autorités, est de savoir comment y répondre. Clairement, cet attentat est lié à ce qui se passe au Moyen-Orient et à la géopolitique, mais cela ne signifie pas que la réponse doive être entièrement guidée par ces faits. En d’autres termes, la question n’est pas seulement de répondre par la force militaire, mais de comprendre comment ces personnes ont réussi à opérer de façon si spectaculaire et répugnante en plein coeur de Paris. Le problème aujourd’hui est donc mondial autant que local.

L’un des auteurs des attentats est un Français. Pourquoi l’Islam radical trouve-t-il du soutien dans notre pays ? Pourquoi s’en prend-il à la France ?

L’Islam radical est un phénomène mondial mais ressemble un peu au cloud – lorsqu’il est « téléchargé », il le fait dans les termes des conditions locales. Beaucoup de raisons tactiques et stratégiques expliquent pourquoi l’Etat islamique attaque tel ou tel pays. Aucune n’est la “faute” des Français ou de la France – simplement, les valeurs républicaines séculières sont hautement intolérables aux yeux des millénaristes meurtriers de l’Etat Islamique. Ce n’est pas un hasard que ces meurtres aient eu lieu dans un quartier de Paris qui s’adonne aux plaisirs simples de la convivialité. Dans le discours islamiste, c’est ce qu’on appelle « jahiliya » – la Barbarie Païenne – l’alcool, le sexe, la musique… Bien sûr, la nature complètement hasardeuse de ces tueries est absolument terrifiante.

L’enquête révèle que les auteurs des attaques ont des connections en Europe. On sait que des armes circulent dans les « banlieues » des grandes villes. Ne pensez-vous pas que les émeutes de 2005 ont préparé le terrain, habituant l’Etat à ne plus vraiment contrôler certains quartiers de peur de mettre le feu aux poudres – des quartiers devenus des lieux de choix pour les réseaux radicaux ?

Je suis d’accord. Il y a deux questions. Premièrement, comment ces personnes se procurent-elles ces armes et comment apprennent-elles à s’en servir ? On sait qu’il existe un commerce d’armes illégal relié à des réseaux de crime organisé en Europe de l’Est. Deuxièmement, l’atmosphère dans certaines banlieues est en effet délétère… C’est tragique : les émeutes de 2005 apparaissent maintenant comme un prélude malheureux à la situation actuelle. 

Après Charlie Hebdo, les interrogations sur les liens entre l’Islam et l’islamisme ont provoqué d’intenses tensions. Quoi que l’on pense de cette question, pourquoi est-il si difficile de parler de l’Islam dans notre pays ?

Je ne sais pas. Cela n’est pas logique, car traditionnellement la France a toujours abrité certains des plus grands arabologues et islamologues qui soient. Je soupçonne que c’est parce que l’Islam, en même temps qu’il est devenu tabou, a perdu de sa teneur intellectuelle. Cela en fait un instrument facile pour les islamistes. Il est donc absolument nécessaire, aujourd’hui, que le discours islamiste soit dévalorisé et délégitimé de l’intérieur.

Propos recueillis par Laetitia Strauch-Bonart

Credit: Getty

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s